Ios application root view controller

Tutoriel gestion UITableView sur application iOS en Swift.

Modification du bouton BackgroundColor propriété change tout cela: Ainsi, un bouton carré plutôt que classique arrondi à bord de bouton. This will result in a square button rather than the typical rounded edged button. To obtain the rounded edge, use the following snippet: Avec ces modifications, la vue ressemblera à ceci: With these changes, the view will look like this: When a button is clicked, your users will expect something to happen.

Par exemple, une alerte est indiquée ou navigation est effectuée à un autre écran.

Ce que la plupart des développeurs iOS se méfient

For example, an alert is shown or navigation is performed to another screen. Let's add some code to push a second view controller onto the navigation stack. First, create the second view controller: Ensuite, ajoutez la fonctionnalité à la TouchUpInside événement: Then, add the functionality to the TouchUpInside event: Le volet de navigation est illustrée ci-dessous: The navigation is illustrated below: Notice that by default, when you use a Navigation Controller, iOS gives the application a navigation bar and a back button to allow you to move back through the stack.

It is possible to iterate through the subview hierarchy and pick out any particular view. For example, to find each UIButton and give that button a different BackgroundColor , the following snippet can be used.

Commentaires

27 avr. Je développe un application iOS 6 qui est composé d'un shouldAutorotate et supportedInterfaceOrientations dans le rootViewController. French (Français) translation by New Lune (you can also view the original English des applications iOS: le modèle Model-View-Controller.

This, however will not work if the view being iterated for is a UIView as all views will come back as being a UIView as the objects added to the parent view themselves inherit UIView. If the user rotates the device to landscape, the controls do not resize appropriately, as the following screenshot illustrates: La première consiste à résoudre ce problème en définissant le AutoresizingMask propriété sur chaque affichage. One way to fix this is by setting the AutoresizingMask property on each view. Dans ce cas nous voulons les contrôles à étendre horizontalement, donc nous affectons chacun AutoresizingMask.

In this case we want the controls to stretch horizontally, so we would set each AutoresizingMask. The following example is for usernameField , but the same would need to be applied to each gadget in the view hierarchy. Now when we rotate the device or simulator, everything stretches to fill the additional space, as shown below: In addition to using controls that are part of UIKit, custom views can also be used. Une vue personnalisée peut être créée en héritant de UIView et en remplaçant Draw. A custom view can be created by inheriting from UIView and overriding Draw.

Let's create a custom view and add it to the view hierarchy to demonstrate. La première chose que nous devons faire est créer une classe pour la vue personnalisée. The first thing we need to do is create a class for the custom view. Nous aurons également besoin du System. Drawing espace de noms. We'll also need the System. Drawing namespace as well. Les différents autres System. The other various System. La classe doit ressembler à ceci: The class should look like this: Every UIView has a Draw method that is called by the system when it needs to be drawn.

Draw ne doit jamais être appelée directement. Draw should never be called directly. It is called by the system during run loop processing. The first time through the run loop after a view is added to the view hierarchy, its Draw method is called. We can add drawing code to our view by adding such code inside the overridden Draw method as shown below: Par exemple, nous pouvons définir le BackgroundColor dans le constructeur: For example, we can set the BackgroundColor in the constructor: To use the CircleView we just created, we can either add it as a subview to the view hierarchy in an existing controller, as we did with the UILabels and UIButton earlier, or we can load it as the view of a new controller.

Nous allons suivre ce dernier. Let's do the latter. This is an appropriate place to create a view and assign it to the controller's View property. First, we need a controller, so create a new empty class named CircleController.

  1. Création d’Interfaces utilisateur d’iOS dans le Code dans astridrogge76.phpnet.org - Xamarin | Microsoft Docs.
  2. iOS Swift, Navigation Controller, segue.
  3. quel logiciel espion pour iphone!
  4. Tutoriel Segue Apps iOS sous Swift. | SUPINFO, École Supérieure d'Informatique!
  5. comment espionner un portable avec son numero.
  6. espionner un whatsapp gratuitement.
  7. geolocalisation telephone portable bouygues.

In CircleController add the following code to set the View to a CircleView you should not call the base implementation in your override: Finally, we need to present the controller at runtime. Let's do this by adding an event handler on the submit button that we added earlier, as follows: Now, when we run the application and tap the submit button, the new view with a circle is displayed: A launch screen is displayed when your app starts up as a way to display to your users that it is responsive.

Because a launch screen is displayed when your app is loading, it cannot be created in code as the application is still being loaded into memory. This can be edited by double clicking on it and opening it in the iOS Designer. Apple recommends that a. Une image de lancement statique peut être utilisée en plus un. A static launch image can be used in addition to a.

Tutoriel Segue Apps iOS sous Swift.

For more information on creating a Launch Screen, refer to the documents below: Une image statique peut être utilisée en plus un. A static image can be used in addition to a. Cette image statique peut être définie dans le fichier Info. This static image can be set in the Info. You will need to provide separate images for each device size x, x, x that your application may run on. If your app has no Launch Screen, you may notice that it doesn't fully fit the screen. If this is the case, you should make sure to include, at least, a x image named Default 2x.

Cet article a expliqué comment développer des applications iOS par programmation dans Visual Studio. This article discussed how to develop iOS applications programmatically in Visual Studio. We looked at how to build up a project from an empty project template, discussing how to create and add a root view controller to the window.

We then showed how to use controls from UIKit to create a view hierarchy within a controller to develop an application screen.

Next we examined how to make the views lay out appropriately in different orientations and we saw how to create a custom view by subclassing UIView , as well as how to load the view within a controller. Mais ils ont tort.

RootViewController iOS 6

Le modèle singleton est réellement considéré comme un anti-modèle. Il y a eu beaucoup de discussions dans la communauté du développement. Par exemple, voir cette question de débordement de pile. À ce stade, certains développeurs pensent: J'utiliserai plutôt AppDelegate ". Mais l'instance partagée d' UIApplication est elle-même un singleton. Vous n'avez donc rien résolu! La solution à ce problème est l'injection de dépendance. L'injection de dépendance signifie qu'une classe ne récupère pas ou crée ses propres dépendances, mais elle les reçoit de l'extérieur.

Pour voir comment utiliser l'injection de dépendance dans les applications iOS et comment elle permet le partage d'état, nous devons d'abord revoir l'un des modèles architecturaux fondamentaux des applications iOS: Le modèle MVC, en un mot, indique qu'il existe trois couches dans l'architecture d'une application iOS:. Ce "secret" se cache en pleine vue dans quelques lignes dans la documentation d'Apple:.

De nombreux développeurs pensent que les contrôleurs de vue sont les seuls contrôleurs qui existent dans une application iOS. Pour cette raison, beaucoup de code finissent par être écrits en leur absence d'un meilleur endroit. C'est ce qui amène les développeurs à utiliser des singletons lorsqu'ils doivent propager l'état: D'après les lignes citées ci-dessus, il est clair que nous pouvons ajouter une nouvelle entité à notre compréhension du modèle MVC: Les modèles de contrôleurs traitent du modèle de l'application, remplissant les rôles que le modèle lui-même ne devrait pas remplir.

C'est en fait la façon dont le schéma ci-dessus devrait ressembler:. L'exemple parfait d'un contrôleur modèle est utile pour conserver l'état de l'application. Le modèle ne doit représenter que les données de votre application. L'état de l'application ne devrait pas être son préoccupation. Ce maintien de l'état se termine habituellement dans les contrôleurs de vue, mais maintenant nous avons un nouvel et meilleur endroit pour le mettre: Ce contrôleur de modèle peut ensuite être transmis aux contrôleurs de vue lorsqu'ils apparaissent sur l'écran grâce à une injection de dépendance.

Nous allons écrire une application simple pour voir un exemple concret de la façon dont cela fonctionne. L'application affichera votre devis préféré sur un seul écran et vous permettra d'éditer le devis sur un deuxième écran. Cela signifie que notre application aura besoin de deux contrôleurs de vue, qui devront partager l'état. Après avoir vu comment cette solution fonctionne, vous pouvez étendre le concept à des applications de toute taille et complexité.

Pour commencer, nous avons besoin d'un type de modèle pour représenter les données, ce qui, dans notre cas, est une citation. Cela peut se faire avec une structure simple:. Nous devons alors créer un contrôleur de modèle qui détient l'état de l'application. Ce contrôleur de modèle doit être une classe.

How to create view controllers programmatically in iOS

C'est parce que nous aurons besoin d'une instance unique que nous passerons à tous nos contrôleurs de vues. Les types de valeur tels que les structures sont copiés lorsque nous les transmettons, de sorte qu'ils ne sont clairement pas la bonne solution. Tous les besoins de notre modèle de contrôleur dans notre exemple est une propriété où il peut conserver le devis actuel.

Unsupported browser

In addition to using controls that are part of UIKit, custom views can also be used. L'important, qu'il faut garder à l'esprit ici, c'est qu'ils doivent recevoir l'instance du contrôleur de modèle de l'extérieur, par l'intermédiaire de l'injection de dépendance. Then, add the functionality to the TouchUpInside event: Quitter le mode focus. Let's do this by adding an event handler on the submit button that we added earlier, as follows: To use the CircleView we just created, we can either add it as a subview to the view hierarchy in an existing controller, as we did with the UILabels and UIButton earlier, or we can load it as the view of a new controller.

Mais, bien sûr, dans les applications plus grandes, les contrôleurs de modèles peuvent être plus complexes que ceci:. J'ai attribué une valeur par défaut à la propriété quote , de sorte que nous aurons déjà quelque chose à afficher à l'écran lorsque l'application sera lancée. Ceci n'est pas nécessaire et vous pouvez déclarer que la propriété est facultative initialisée à nil , si vous souhaitez que votre application démarre avec un état vide.

Nous avons maintenant le contrôleur modèle, qui contiendra l'état de notre application. Ensuite, nous avons besoin des contrôleurs de vue qui représenteront les écrans de notre application. Tout d'abord, nous créons leurs interfaces utilisateur. C'est ainsi que les deux contrôleurs de vue regardent dans le storyboard de l'application. L'interface du premier contrôleur de vue est composée de quelques étiquettes et d'un bouton, mises en place avec des contraintes de mise en page automatiques simples.

  1. !
  2. espionner un tel gratuitement.
  3. application snap.

L'interface du second contrôleur de vue est la même, mais a une vue de texte pour éditer le texte de la citation et un champ de texte pour éditer l'auteur. Les deux contrôleurs de vue sont connectés par une présentation modal simple suit, qui provient du bouton Edit quote. Vous pouvez explorer l'interface et les contraintes des contrôleurs de vue dans le compte GitHub. Nous devons maintenant coder nos contrôleurs de vues.

L'important, qu'il faut garder à l'esprit ici, c'est qu'ils doivent recevoir l'instance du contrôleur de modèle de l'extérieur, par l'intermédiaire de l'injection de dépendance. Ils doivent donc exposer une propriété à cette fin. Nous pouvons appeler notre premier contrôleur de vue QuoteViewController. Ce contrôleur de vue a besoin de quelques sorties sur les étiquettes pour la citation et l'auteur dans son interface.

Lorsque ce contrôleur de visualisation vient à l'écran, nous remplissons son interface pour afficher le devis actuel. Nous aurions pu mettre ce code dans la méthode viewDidLoad , ce qui est assez courant. Le problème, cependant, est que viewDidLoad est appelé une seule fois, lorsque le contrôleur de vue est créé. Dans notre application, nous devons mettre à jour l'interface utilisateur de QuoteViewController chaque fois qu'elle apparaît sur l'écran. C'est parce que l'utilisateur peut modifier le devis sur le deuxième écran. De cette façon, nous pouvons mettre à jour l'UI du contrôleur de visualisation chaque fois qu'il apparaît sur l'écran.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le cycle de vie d'un contrôleur de visualisation et toutes les méthodes qui sont appelées, j'ai écrit un article détaillant tous ces éléments. Nous devons maintenant coder le second contrôleur de vue. Nous appelerons ceci EditViewController. Dans ce cas, j'ai utilisé la méthode viewDidLoad car ce contrôleur de vue ne s'affiche qu'une seule fois.

Nous devons maintenant passer l'état entre les deux contrôleurs de vue et le mettre à jour lorsque l'utilisateur modifie le devis. Nous passons l'état de l'application dans la méthode prepare for: Cette méthode est déclenchée par la suite connectée lorsque l'utilisateur tape sur le bouton Edit quote. Nous passons ici l'instance du ModelController qui conserve l'état de l'application. C'est là que l'injection de dépendance pour EditViewController se produit. Dans EditViewController , nous devons mettre à jour l'état de la citation nouvellement saisie avant de revenir au contrôleur de vue précédent.

Nous pouvons le faire dans une action connectée au bouton Save:. Nous sommes presque terminés, mais vous avez peut-être remarqué que nous manquons encore quelque chose: Mais qui donne cette instance à QuoteViewController en premier lieu? Rappelez-vous que lorsque vous utilisez une injection de dépendance, un contrôleur de vue ne doit pas créer ses propres dépendances.